Nadjingar

« Une cartographie mondiale des différents courants musicaux : en gros, de la musicologie ».

About

« Une cartographie mondiale des différents courants musicaux : en gros, de la musicologie ». C’est ainsi que Nadjingar, résident de longue date, décrit son émission à l’antenne de Rinse, annonçant la couleur d’un voyage mensuel entre les régions et les sonorités. Pour notre programmateur, il apparait comme une évidence comme notre archiviste de la musique bien à nous, le tout sans jamais se mettre à distance académique de ses auditeurs. « Chaque mois Nadjingar rentre dans un sous genre musical, une période, ou un mouvement pour vous en raconter l'histoire et les morceaux qui en font sa fondation ». Entre autres, on retrouve à son actif des spéciales Héroïnes du rock, Divas du monde arabe ou encore Mogadiscio (capitale somalienne).


Mi-chat d’appartement parisien, mi-chat de gouttière (ses propres mots!), il se souvient d’un tout premier gig pourtant pas très en phase avec l’énergie apaisante et solaire qu’il semble communiquer à travers ses tracklists. « J'avais ramené une valise avec mon matos. Mon set était écrit sur des fiches bristol avec des schémas, des minutes etc pour me repérer (n'importe quoi quand même). Et TOUT CA, pour décider de ranger mes platines au bout de 10 mins parce que les gens réclamaient Champagne Show de LMFAO… On m'a payé puis je suis rentré, je crois qu'ils ont terminé avec un câble jack et un iPod ».


Nadjingar nous laisse sur un morceau de K. Frimpong, « Kyenkyen Bi Adi M’awu », à savourer en attendant le prochain épisode de sa résidence, tous les 3ème mercredis du mois à 12h sur Rinse France.

Loading

00:00:00/00:00:01