BAÏLE avec MAÏA

Journaliste le jour, fan de JUL pas que la nuit, et « archi-ennemi de la fin de soirée » - autant de casquettes qui siéent à Felipe Maïa, et qui viennent enrichir sa proposition à travers son rendez-vous bimensuel sur nos ondes.

About

Journaliste le jour, fan de JUL pas que la nuit, et « archi-ennemi de la fin de soirée » - autant de casquettes qui siéent à Felipe Maïa, et qui viennent enrichir sa proposition à travers son rendez-vous bimensuel sur nos ondes. Pour notre programmateur, il est tout simplement « notre expert Baïle Funk ».


L’homme derrière l’émission Baile, il grandit au Brésil et plonge dans le lifestyle musique tout d’abord à travers son groupe de rock à l’adolescence, qui lui apport ses premières expériences de scène et même de stage-diving. Quand il commence à mixer, les CDJ à port USB ne sont pas monnaie courante au Brésil, et il se retrouve pour parvenir à mener à bien sa pratique musicale à entamer le processus chronophage d’enregistrer des CD-Rs avec lesquels mixer. Ce rapport physique à la musique lui tient au corps encore aujourd’hui, et se traduit dans sa sélection toujours organique, touchant droit au cœur.


Des débuts donc un peu DIY, certes, mais non moins sincères et ambitieux. « Mes premiers gigs étaient dans les soirées de ma fac au Brésil, et puisque c'était une fac de communications et arts, nous avions l'habitude de faire de grosses teufs — genre des milliers des personnes. Donc je me souviens que dans une mes premières soirées j'ai mixé sur une scène qui était genre une canette de bière version géant (c'était un truc du sponsor à l'époque). Il y avait 5 mille personnes dans cette soirée, d’ailleurs ». Aujourd’hui, c’est non plus sur CD mais à l’antenne qu’on le retrouve, poursuivant cet élan de transmission et de générosité envers son public.


En un mot ? « Le Baïle est funk », et ça se passe tous les 1er et 3ème vendredis du mois à 16h sur Rinse France.

Loading

00:00:00/00:00:01